Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Investir pour protéger, sécuriser et aller de l’avant !

16 Septembre 2016, 16:20pm

Publié par Jean-Marc Pujol

Cela ne réjouit aucun élu, quel qu’il soit, de mettre en place une nouvelle taxe, mais c’est de ma responsabilité – comme celle de tous les élus concernés – de protéger la population et d’aménager le territoire pour qu’il reste accueillant et sécurisé. Personne n’a le droit, surtout lorsqu’il est aux responsabilités, de passer sous silence les graves conséquences humaines, économiques et sociales qui résulteront d’une inondation. Car notre territoire, situé à la confluence de trois fleuves – l’Agly, La Têt et le Réart – où se concentre la plus grande partie de la population du département est exposé. C’est une réalité. Avec le développement urbanistique, les enjeux situés en plaine inondable ont augmenté. Il est de notre devoir de protéger la population et le Pays catalan du risque majeur d’inondations.
L’Etat a transféré à la Communauté urbaine la charge des investissements pour les financer. 

Voir les commentaires

Et si François Bayrou participait à la primaire de la Gauche ?...

14 Septembre 2016, 15:03pm

Publié par Jean-Marc Pujol

François Bayrou, l’Encore Président du MoDEM, vient une nouvelle fois de faire une sortie « anti-Sarkozy ». Il menace de se présenter à l’élection présidentielle de 2017 si Nicolas Sarkozy sort vainqueur de la primaire de la Droite et du Centre… C’est son droit. C’est son choix. Le chemin électoral le plus court pour Bayrou serait alors qu’il se présente carrément à la primaire de la Gauche… Seulement voilà : Nicolas Sarkozy n’est pas le seul à passer sous ses fourches caudines, puisque l’Homme de Pau s’énerve également contre l’actuel Président de la République, pour lequel il avait pourtant appelé à voter (contre Sarkozy) en 2012.
C’est bien connu, désormais François Bayrou passe ses humeurs médiatiques à détester Hollande et à haïr Sarkozy. On pourrait même y (r)ajouter un nouveau venu dans son casting : Emmanuel Macron, sa nouvelle Tête de Turc. Evidemment, Bayrou ne peut pas voir Macron en peinture. Un langage clair et franc, son comportement énergique et courageux, batailleur et constant : ce sont-là autant de postures qui déstabilisent François Bayrou. D’autant plus qu’Emmanuel Macron risque de lui siphonner son électorat centriste. Et tout est dit. Un point c’est tout. Il est comme ça, l’Homme de Pau. Sa seule stratégie, son programme, son projet de société : c’est lui. C’est sa personne. Himself !
Dans ces conditions, Bayrou arrivera-t-il à rassembler un jour « sa seule voix » pour briguer la fonction suprême ? Il est permis d’en douter. Selon les écritures, François Bayrou se voyait, en politique, Don Quichotte, ou une sorte de Robin des Bois des Temps Modernes… illusions perdues, à force d’asseoir ses convictions sur de sempiternels règlements de compte, et de s’isoler du reste du monde : du peuple.
En ce qui me concerne, je reste fidèle à Nicolas Sarkozy, convaincu que je suis qu’il est plus que jamais l’homme de la situation.

Voir les commentaires

Alstom, au cœur d’une insupportable cacophonie

14 Septembre 2016, 10:05am

Publié par Jean-Marc Pujol

Depuis l’annonce de la fermeture du site Alstom de Belfort, on assiste à une incroyable cacophonie ! Pêle-mêle : syndicats, gouvernement, politiciens, experts, économistes… Chacun y va de son refrain, de sa théorie, de sa respiration, de sa controverse, etc.-etc., pensant détenir LA solution. Bref, tout le monde, ou presque, saisit une occasion inespérée pour s’offrir une tribune à bas prix… sur le dos des 400 salariés, de leurs familles et, surtout, d’une ville qui risque dans cette histoire de perdre gros.
Toutes les pistes évoquées aujourd’hui par les Uns et par les Autres sont pratiquement sans issues. L’Adieu d’Alstom à Belfort parait désormais inévitable, hélas, trois fois hélas ! Le séisme est sous nos pieds.
Quand se résoudra-t-on enfin dans ce pays à baisser les charges des entreprises, à les libérer d’une tutelle administrative étouffante, à organiser un vrai débat de société intelligent autour de l’industrie française, à miser davantage sur la Recherche avec des objectifs régulièrement actualisés, à favoriser la diversité des partenariats, à innover dans la création de nouvelles structures ?...
Car tout le problème est là ! Alcatel, Areva, Alstom… C’est l’histoire de fleurons de notre industrie, mais aussi l’histoire d’un naufrage « triple A » ! Il est grand temps, pour faire simple, de baisser les charges fiscales et sociales des entreprises.

Voir les commentaires

Au nom du « Pays Catalan » !

13 Septembre 2016, 11:07am

Publié par Jean-Marc Pujol

J’ai participé, le samedi 10 septembre 2016, à Perpignan, au grand rassemblement qui a uni des milliers de personnes, toutes convictions politiques et idéologiques confondues, pour la reconnaissance du « Pays Catalan » au sein de la nouvelle Grande Région sortie du chapeau « élyséen » de la fusion entre Midi-Pyrénées et le Languedoc-Roussillon.
A partir du moment où les dirigeants de cette collectivité territoriale ont choisi de lui donner un nom identitaire, alors ceux-ci doivent aller jusqu’au bout de leur pensée et de leur décision, en signalant la présence des Catalans sur ce territoire.
Nier cette évidence, c’est rejeter un peuple, 1 000 ans d’Histoire, c’est faire un pied-de-nez à près d’un demi-million d’habitants de ladite Région et s’asseoir sur les valeurs républicaines dont on sait qu’elles trouvent leurs racines sur le respect de chacun et donc de tous.
Il n’y a pas à rougir de changer d’avis, d’évoluer, de reconnaître une maladresse, etc.-etc., bien au contraire ! L’erreur, la faute, ce serait de s’obstiner, de persister, de passer à autre chose comme si de rien n’était… Il n’y a rien de pire que l’ignorance et la solitude :  « Aime le peuple, évite la foule », disait le Chevalier errant de la liberté.

 

Voir les commentaires

Répondre à la question… et pas à côté !

9 Septembre 2016, 11:03am

Publié par Jean-Marc Pujol

Lors d’un « post » publié sur mon blog et intitulé « PS-PCF ils ont bradé le Pays Catalan », j’interpellais les élus socialistes et communistes à propos de l’absence de l’appellation « Pays Catalan » dans le nom de la nouvelle Grande Région baptisée « Occitanie/ Pyrénées-Méditerranée »…
Aujourd’hui, le secrétaire départemental du PCF’66 « me » répond que « son parti est le seul – à l’exception des partis dits « catalanistes » - qui appelle officiellement à manifester le 10 septembre pour que la région s’appelle Occitanie-Pays Catalan »…
Je constate, une fois de plus, que le PCF ne répond pas à la question que je lui ai posé. C’est pourtant simple : pourquoi les élus communistes à la Région, comme leurs collègues socialistes et Les Verts, ont-ils voté POUR le nom « Occitanie » ? C’est simple. Car c’est facile, aujourd’hui, à Perpignan, de s’agiter pour « faire croire que… », de brandir la fibre identitaire et émotionnelle, alors qu’à Toulouse les élus communistes n’ont même pas pris la peine de s’abstenir. Je persiste et signe : le PCF a voté sans sourciller comme les Verts et le PS de Mme Delga, pour le nom « Occitanie » !
Un ancien Président de la République (François Mitterrand pour ne pas le citer…) disait : « La clarté est la forme la plus difficile du courage ».

Voir les commentaires

Lancement du magazine Terra Nostra

8 Septembre 2016, 16:17pm

Publié par Jean-Marc Pujol

Ce jeudi 8 septembre 2016, à 15h, entouré d’autres élus de la Communauté urbaine Perpignan Méditerranée Métropole – le sénateur-maire du Soler, François Calvet, le maire du Barcarès, Alain Ferrand, le maire de Ponteilla-Nyls délégué à la Communication, Rolland Thubert, et le maire de Montner, Daniel Barbaro – j’ai lors d’une conférence de presse présenté officiellement le N°1 du magazine de Perpignan Méditerranée Métropole, « Terra Nostra », en Pays Catalan.
Tiré à 135 000 exemplaires sur les presses du Groupe Les Journaux du Midi, ce journal qui paraîtra tous les deux mois sera distribué, à partir du 13 septembre, dans les boîtes aux lettres des 36 communes qui composent notre Communauté urbaine.
Ce nouveau media s’inscrit dans une complémentarité voulue, avec les journaux municipaux, d’une part, et les sites Internet des collectivités locales, d’autre part, qui diffusent déjà une information conséquente sur la vie de notre groupement de communes.
Mieux informer les habitants du territoire, davantage communiquer, pour être encore plus proches de vous tous, pour répondre aux attentes de chacun, là est l’ambition de « Terra Nostra ».
Je vous invite dès à présent à parcourir les 32 pages de ce magazine. J’espère qu’elles vous aideront à mieux connaître les villages, les hommes et les femmes, les terroirs, la nature de notre formidable territoire.
Je vous souhaite une bonne lecture.
Lancement du magazine Terra Nostra

Voir les commentaires

Je soutiens Nicolas Sarkozy

8 Septembre 2016, 08:56am

Publié par Jean-Marc Pujol

Dans la course à la primaire de la Droite et du Centre, j’ai pris position position en faveur de Nicolas Sarkozy.
En tant que proche de l’ancien Président de la République, j’ai contribué à l’élaboration de son programme, notamment sur les sujets touchant à la fiscalité et à l’identité nationale. Le projet pour la France 2017-2022 de Nicolas Sarkozy s’inscrit en rupture avec les orientations du gouvernement socialiste et prône un retour à une économie libérée des carcans administratifs et fiscaux. La baisse de l’impôt sur le revenu, l’abattement en matière de droits de succession pour la transmission des entreprises, la suppression de l’ISF… sont de nature à relancer l’économie, seul moyen de combattre le chômage qui touche plus de 5 millions de Françaises et de Français. Sur le plan de la France, le retour à des valeurs partagées est nécessaire. Il doit viser à l’intégration culturelle et professionnelle de celles et ceux qui envisageraient de s’établir en France pour rejoindre un pays de Liberté, d’Egalité et de Fraternité, dans le respect de notre Histoire. Ils seront alors les bienvenus pour participer au rayonnement de notre pays.
Ces positions claires et équilibrées sont de nature à rassembler autour de Nicolas Sarkozy une majorité de Français, j’en suis convaincu.

Voir les commentaires

Elus communistes et socialistes : ils ont bradé le Pays Catalan !

6 Septembre 2016, 11:21am

Publié par Jean-Marc Pujol

Ségolène Neuville s’est déclarée « blessée », hier matin au micro d’une radio locale publique, à propos de l’absence de l’appellation « Pays Catalan » dans le nom de la nouvelle Grande Région rebaptisée « Occitanie/ Pyrénées-Méditerranée ».
Question à Mme la secrétaire d’Etat aux Personnes handicapées et à la Lutte contre l’exclusion : pourquoi Mme Neuville ne démissionnez-vous pas du Gouvernement… puisque votre 1er ministre, M. Manuel Valls, a entériné cette proposition, sans la mention « Pays Catalan » ? Ce n’est pas un ministre de gauche, un certain Jean-Pierre Chevènement, quelqu’un de chez vous, qui a déclaré : « Un ministre, ça démissionne ou ça ferme sa gueule ! ». Alors, Mme la Secrétaire d’Etat, vous savez ce qu’il vous reste à faire si vous souhaitez être à jour avec vos convictions sur l’identité catalane…
Les communistes, qui sont avec Les Verts dans la gouvernance socialiste de la Région qui a décidé de s’asseoir sur le « Pays Catalan », appellent à participer à une manifestation unitaire, ce samedi 10 septembre 2016, à Perpignan, pour « Occitanie-Pays Catalan ». Foutaise ! Car eux aussi, les élus communistes de la Région Occitanie, ont voté « pour », alors qu’il suffisait qu’ils s’abstiennent pour que ça ne passe pas.
Ce double-jeu des élus socialistes et des communistes, sur un sujet capital , essentiel, pour le devenir de nos collectivités territoriales et le « Vivre Ensemble », est déplorable ; il donne, notamment, une image désastreuse de la politique en alimentant la progression des extrêmes et un discours radical sur les hommes politiques, cible de tous les maux. C’est avec de tels comportements « menteurs, stupides et malveillants » qu’on fragilise notre démocratie : la République.

Voir les commentaires

Perpignan toujours dans le « top 10 » des villes où les Français veulent travailler

2 Septembre 2016, 14:18pm

Publié par Jean-Marc Pujol

Perpignan toujours dans le « top 10 » des villes où les Français veulent travailler
Pour la troisième année consécutive, l’Institut Great Place to Work a interrogé 1 250 salariés représentatifs de la population active française pour dresser une carte des villes les plus attractives.
Selon le site lesechos.fr, Perpignan figure toujours dans le « top 10 » de ce palmarès, plus précisément à la 9ème place : derrière Bordeaux (N°1), Nantes, Toulouse, Montpellier, Aix-en-Provence, Lyon, Paris et Rennes, mais devant Nice (10ème), Strasbourg, Lille, Angers, Nîmes, Tours, Brest, Toulon, Clermont-Ferrand, Marseille (19ème), Caen…
Il ressort encore de cette enquête que pour près de 8 Français sur 10, le critère principal dans le choix de leur ville de résidence est la qualité de vie (climat, environnement, culture). Le dynamisme économique et les opportunités d’emplois viennent ensuite.
La diversité et la richesse de nos atouts, de notre environnement, sont évidemment le point fort d’une situation stratégique enviable, entre Pyrénées et Méditerranée, en position transfrontalière. J’associe à cette attractivité perpignanaise l’ensemble des hommes et des femmes, élus, décideurs, acteurs associatifs et économiques, qui chaque jour se battent pour faire vibrer notre territoire, pour illustrer l’interface que nos compétences communautaires développent grâce à un large éventail d’entreprises. Nous devons continuer de nous mobiliser pour agir sur le long terme.
 
 
 

Voir les commentaires

Excellente année scolaire à tous !

2 Septembre 2016, 10:13am

Publié par Jean-Marc Pujol

Excellente année scolaire à tous !
A l’occasion de la rentrée scolaire 2016/ 2017, j’étais hier présent une grande partie de la journée dans plusieurs établissements de la ville, accompagné de Nathalie BEAUFILS, adjointe en charge de l’Education et de l’Enfance. Nous avons visité six groupes scolaires, ainsi qu’une école privée, Sainte-Thérèse.
Cela m’a permis de rencontrer les enseignants, le personnel municipal, les parents d’élèves et, bien sûr, les enfants.
Le budget annuel consacré aux écoles par la Ville est l’un des plus importants : 61 écoles – 32 maternelles et 29 élémentaires – sont concernées, soit plus de 10 000 élèves ! Perpignan-ville a une croissance annuelle d’environ + 150 nouveaux écoliers. Ce budget couvre certes la masse salariale, les coûts de fonctionnement, mais également les investissements.
Ces visites sur le terrain m’ont permis aussi d’évoquer la sécurité des lieux. D’ailleurs, dès la semaine prochaine, j’entamerai une série de contacts avec la plupart des écoles pour adapter et coordonner les différents plans de prévention et de mise en sécurité dans le cadre d’une vigilance accrue.
Je souhaite une excellente année scolaire à tous, enseignants, personnels et élèves de toutes les écoles de la Communauté urbaine Perpignan Méditerranée Métropole.

Voir les commentaires