Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Résultat pour “lagarde”

MM. Bayrou et Lagarde nous ont habitué à la géométrie variable de leurs convictions

21 Octobre 2016, 10:56am

Publié par Jean-Marc Pujol

 François Bayrou et Jean-Christophe Lagarde qui prétendent inscrire leur action publique sur le plan de la morale… devraient s’interroger à l’effet de savoir s’il est moralement acceptable d’appeler à voter pour un candidat à l’élection primaire de la droite et du centre, et de se réserver en cas d’échec de leur poulain le droit de se présenter contre le candidat choisi par les militants et les sympathisants ?

Il est vrai qu’ils nous ont habitué à la géométrie variable de leurs convictions, ce qui a permis, concernant par exemple M. Bayrou, l’arrivée de M. Hollande à l’Elysée et les cinq ans catastrophiques pour les Françaises et les Français que nous sommes en train de vivre. Au passage, bien sûr, M. Bayrou s’attaque à M. Macron, après lui avoir fait des risettes, se rangeant au pluriel derrière un candidat dont il pense qu’il va gagner la primaire à droite…

Il est vrai, comme disait feu Edgar Faure (plusieurs fois ministre sous la Vème République) : « Ce n’est pas la girouette qui tourne, c’est le vent qui change de direction »… En ce qui les concerne, c’est plutôt la tempête de leurs ambitions et le calme plat de leurs convictions.

Voir les commentaires

Valls l’opportuniste…

22 Décembre 2016, 07:46am

Publié par Jean-Marc Pujol

Ses plus fidèles soutiens – en tant que candidat de la Gauche en vue de l’élection présidentielle – l’affublent de la carrure « d’homme d’Etat », jurant que le costume de Président de la République Française lui irait très bien, « à merveille ».
Mais, pour autant, pour accéder à la fonction suprême, doit-on se contenter de naviguer à vue ?
Car depuis qu’il est (re)parti en campagne, c’est cette attitude qui caractérise l’ancien Premier ministre socialiste de François Hollande…
Après avoir annoncé que, élu Président, il supprimera le 49-3 – alors qu’il ne s’est pas privé aux commandes du Gouvernement d’en user jusqu’à en abuser pour passer en force les lois Macron et El Khomri – voilà qu’il souhaite maintenant la suppression de la Cour de justice de la République, la fameuse CJR, s’appuyant sur « la décision de l’institution de condamner Christine Lagarde sans lui infliger ni peine ni sanction » dans l’affaire Tapie, précisant qu’un tel verdict « donnait le sentiment d’une justice à double vitesse »…
Etonnant Manuel Valls, alors qu’il y a déjà eu des précédents, pourquoi ne l’a-t-il pas fait avant ?
Manuel Valls donne, ici et là, l’impression de construire son programme comme un château de cartes, au gré du vent, au fil de l’actualité, des médias et des réseaux sociaux. A ce rythme-là, il pourrait nous annoncer très prochainement l’interdiction de circuler dans nos villes à tous les véhicules diesel – autocar, poids-lourd ou automobile - la fermeture immédiate des usines polluantes et des centrales nucléaires… et, pourquoi pas, période de Noël oblige, l’extinction purement et simplement de l’impôt sur le revenu ?
Tout cela n’est pas très sérieux.

Voir les commentaires